Rappels

  • Constructeur : drapeauGeneral Electric
  • Type : Réacteur
Caractéristiques
    • Puissance normale : 743 kgp (7 kN, 1 638 lbf)

    Appareils

    Images et vidéos

    Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

    Forum

    Il n'y a pas encore de sujet dédié. En attendant d'en créer un, voici les derniers messsages de la catégorie Questions générales et techniques.
    Voir la catégorie complète »Créer un nouveau sujet »
    Re: Reflex et soleil à 18/03/2015 22:04 glwpatton
    Je ne suis pas spécialistes des APN, mais utilisateur de CCD hautes performances.

    Mon avis est que non : pas de risques importants. Les CCD supportent très bien les surexpositions, sauf à taper très fort en focalisant un laser. En cas de "problème" on peut s'attendre à des effets de rémanences, et que le capteur ait besoin de quelques jours de repos pour retrouver ses performances.

    Mais comme je l'ai dis je ne suis pas utilisateur d'APN : donc aucune idée du comportements des pixels de couleurs (mes CCD captent en "N&B"), ni du hot-filter. L'un et l'autre pourrait ne pas apprécier les UV et IR en grosse quantité...
    Re: Reflex et soleil à 18/03/2015 22:53 Tyreann
    La technologie CMOS étant assez différente des CCD, je ne me fierai pas à glwpatton (sans vouloir t'offenser bien sûr ;) ). Semblerait que ce soit déconseillé de tous les côtés à ce que je lis sur le net. Pas sans un filtre ND1000 au moins, ND6400 si possible, et encore plus de préférence.

    Complément : À ce que je lis, ce n'est pas forcément le capteur qui craint. Mais l'obturateur et le déclencheur, à cause de la chauffe à l'effet loupe du téléobjectif.

    Bref... À éviter sans au moins un bricolage de protection.

    « Pour protéger votre appareil photo, vous avez le choix entre deux solutions : utiliser un filtre à densité neutre suffisamment opaque (au moins du ND 1000 voire du ND 6400 ce qui permet de réduire considérablement la quantité de lumière qui atteint votre capteur) ou bien une feuille de filtre solaire Astrosolar que vous appliquez devant votre objectif avec un peu de bricolage. [...] Certains dirons que le filtre ND n’est pas suffisant pour protéger l’appareil photo et nous sommes partiellement d’accord. Un filtre ND 1000 sera bien moins efficace qu’un filtre solaire si vous laissez votre appareil photo orienté vers le soleil durant 1 heure complète, mais pour quelques minutes (et à condition de ne pas réaliser de time-lapse), votre appareil devrait pouvoir survivre. Dans tous les cas, dès que vous avez fini de prendre vos photos, n’hésitez pas à remettre le capuchon de votre objectif sur ce dernier. »

    Sur Phototrend.
    Re: Reflex et soleil à 18/03/2015 23:12 glwpatton
    La technologie CMOS étant assez différente des CCD, je ne me fierai pas à glwpatton (sans vouloir t'offenser bien sûr ;) ).


    Pas de quoi ! J'ai bien précisé que je ne connaissais pas les techno d'APN !

    Concernant le CMOS : il est possible que le capteur soit un poil plus fragile que le CCD vu qu'il y a de l'électronique embarqué sur chaque pixel.

    Tu le dis c'est pas vraiment le capteur le problème majeur, c'est corrélé avec ce que je disais (sur les pixel couleur, le hotfilter et les IR).
    Re: Reflex et soleil à 19/03/2015 21:55 cachée dans les pins
    un savant disait à la radio aujourdhui que l'oeil humain peut s'abimer avec un cent-millième de lumière solaire, c'est à dire que même avec des lunettes de soudeur, bof pour regarder l'éclipse. et que les appareils photos s'abimeraient avec un dix-millième, radio de soudeur devant ou pas.

    attention donc à vos yeux amis photographes.
    Re: Reflex et soleil à 19/03/2015 22:44 Tyreann
    L'appareil, je vais lui faire subir 1/2000è environ. J'vous dirai si ça l'abîme ^^

    (Enfin, avec la météo qui s'annonce, j'm'attends pas à de très gros risques...)
    Re: Reflex et soleil à 21/03/2015 15:27 Hutch
    Je n'ai même pas eu à hésiter lors de l'éclipse, à Nantes on a même pas vu le soleil de la journée

    En tous cas merci pour vos réponses
    Re: Reflex et soleil à 21/03/2015 15:30 Clansman
    Ici aussi, l'éclipse a été éclipsée par les nuages...
    Re: Reflex et soleil à 22/03/2015 14:12 d9pouces
    Tout comme à Paris. Météo France a préféré mettre des nuages pour protéger les yeux de la population, apparemment on manquait de lunettes de protection.
    Re: Reflex et soleil à 22/03/2015 14:46 cachée dans les pins
    moi je suis ,avec tout ce qui concerne le ciel, totalement "aware".

    entre les nuages, on l'a quand même senti l'éclipse, sans la voir: oiseaux qui se demandent ce qui se passe, luminosité étrange, coup de froid senti immédiatement, c'est toujours à vivre
    Maintenance des avions de chasse, comment ça marche ? à 18/04/2015 15:49 Walk'n
    Bonjour à tous,

    J'ai fait quelques recherches sur le forum et internet et je n'ai pu trouvé réponse qu'à une partie de mes questions. En effet je suis actuellement un cours intitulé "Aeronautical maintenance and navigability" et a été abordé la maintenance des avions de ligne avec les différents checks (A, B, C, D) et je souhaite écrire mon papier sur ce cours à propos de la maintenance des avions de chasse.

    Donc j'ai trouvé qu'en effet il existait des similitudes notamment sur le plan de maintenance : Organisation Level (O/L): qui comporte les visites journalières, pré-vols, après vols, etc... Intermediate Level (I/L) : axé sur des inspections périodiques (sur le cellule, l'avionique, l'armement) le remplacement des consommables et voir des déposes moteurs. Si mes souvenirs sont bons je crois que c'est le rôle de l'ESTA dans l'AdA ? Avec les différentes classifications NTI1 NTI2 et NTI3, j'avoue mon stage de 3ième est loin... Depot or Industrial Level (D/L) : le retour chez Dassault pour l'Ada, on parle ici de grandes visites (GV) qui je crois correspond au NTI3 ?

    Seulement mes questions sont les suivantes: - Pour une inspection périodique combien de temps cela dure et qu'est-ce qu'on y fait en plus, par exemple, d'une dépose moteur, une vérification du train, le démontage du canon, du radar...? - Combien de temps dure une grande visite, j'ai lu que dans le cas du M2000-5F celle-ci arrivait tous les 2700 heures (environ 9 ans) ? - Est-ce qu'il y a une maintenance particulière concernant l'armement ? - Est-ce que armer et le désarmer rentre dans la maintenance NTI1 / Organisation Level ? - J'ai trouvé un lien intéressant : http://www.mirage-jet.com/AIRFRAME/MAINTE_1/mainte_1.htm où il compare le coût direct d'opération du M2000-5F avec celui du F-16 et du Gripen mais je me demandais est-ce vraiment intéressant de comparer le coût horaire de maintenance si on ne précise pas un exemple précis et ce en sachant combien de temps cela dure pour avoir une idée ? L'article précise aussi que des visites importantes ont lieux toutes les 900 heures, on appelle ça une visite périodique ? Combien de temps dure-t-elle qu'est qu'on y fait comparé aux GV ? - Changer la bonbonne d'oxygène se fait en escadron ou dans le hangar où est stationné l'avion ?

    Si je résume : Le pilote fait avec le mécano en charge de l'avion la visite pré-vols et après-vol. Il y a ensuite des visites périodiques dans l'escadron de soutien technique ou si une panne survient l'escadron s'en charge. Au bout de 9 ans l'avion part pour une cure de jeunesse aussi appelée Grande Visite.

    3 étapes cruciales, 3 niveaux de maintenance pour maintenir un haut niveau de fiabilité donc de disponibilité.
    Re: Maintenance des avions de chasse, comment ça marche ? à 18/04/2015 18:28 m4v
    Quelques éléments de réponse ci-dessous, http://www.senat.fr/rap/r07-352/r07-3528.htmlhttp://www.sldmag.com/fr/archives/artic ... arine-siae

    D'un avion à l'autre (type), d'un pays a l'autre la maintenance voir meme le concept de maintenance ne sont pas les mêmes, fréquence et délais des visites peuvent varier. Il n'est donc pas aisé de donner des réponses exaustives a tes questions.
    Re: Maintenance des avions de chasse, comment ça marche ? à 19/04/2015 05:34 Walk'n
    @m4v : Merci pour avoir rafraîchit mes mémoires concernant les NTI ;)

    J'ai pas été assez précis mais si on prend le cas du Mirage 2000-5F je me demandais quelques exemples ont peu donner pour illustrer les différents NTI ?
    Re: Maintenance des avions de chasse, comment ça marche ? à 19/04/2015 11:19 d9pouces
    Quelques éléments de réponse ci-dessous, http://www.senat.fr/rap/r07-352/r07-3528.htmlhttp://www.sldmag.com/fr/archives/artic ... arine-siae

    D'un avion à l'autre (type), d'un pays a l'autre la maintenance voir meme le concept de maintenance ne sont pas les mêmes, fréquence et délais des visites peuvent varier. Il n'est donc pas aisé de donner des réponses exaustives a tes questions.


    D'ailleurs, la Russie (enfin, ça date de l'URSS) a un système où il y a très peu de maintenance en première ligne. Il fallait s'adapter à un soldat peu qualifié d'une part, et d'autre part ça demandait d'avoir davantage de capacités industrielles. En cas de conflit, ces capacités industrielles supplémentaires auraient été immédiatement disponibles pour de la production.
    Re: Maintenance des avions de chasse, comment ça marche ? à 19/04/2015 14:20 m4v
    Je suis super surpris par ce que tu écris sur les avions russe. Ne pas avoir de NSO et privilégier le NSI me paraît être le meilleur moyen pour ne pas avoir de matériels dispo. Maintenant si le personnel n'est pas qualifié ... Il y a une certaine logique. Donc en cas de conflit chez les russes, pas de maintenance que du neuf :p
    Re: Maintenance des avions de chasse, comment ça marche ? à 20/04/2015 21:40 glwpatton


    Donc en cas de conflit chez les russes, pas de maintenance que du neuf :p


    C'est le principe oui, surtout que en cas de conflit Est-Ouest le taux de pertes aurait été énorme...
    Re: Maintenance des avions de chasse, comment ça marche ? à 21/04/2015 14:14 m4v
    Quand on voit le cycle de fabrication d'un jet moderne, même avec une grosse cadence la stratégie parrait bancale. Comment produire autant d'avions qu'on s'en fait détruire... Je pense que cette philosophie est complètement dépassée et n'est plus viable pour des avions dont la fabrication demande un haut niveau de technicité.
    Re: Maintenance des avions de chasse, comment ça marche ? à 21/04/2015 14:48 glwpatton
    Quand on voit le cycle de fabrication d'un jet moderne, même avec une grosse cadence la stratégie parrait bancale. Comment produire autant d'avions qu'on s'en fait détruire... Je pense que cette philosophie est complètement dépassée et n'est plus viable pour des avions dont la fabrication demande un haut niveau de technicité.


    Sur un avion très moderne certes, mais quid d'un Su-25 ou même d'un Mig29 ?
    MOOC autour de l'aviation à 26/06/2015 22:19 glwpatton
    J'inaugure un topic car la situation risque de se reproduire avec le développement de ces cours en ligne.

    Vous aurez bientôt l'occasion de suivre un MOOC sur l'aviation, il est proposé par l'école de l'air : c'est ici (et sur opex360)

    :tomcat:

    edit: si le vous voulez mettre ce topic ailleurs je laisse les MIG s'en charger !
    (men in green)
    Re: MOOC autour de l'aviation à 29/06/2015 22:27 Nico2
    Merci beaucoup sur ce lien.
    Ce n'est pas mal placé, je laisse. :)
    Re: MOOC autour de l'aviation à 01/07/2015 20:51 d9pouces
    Juste pour info : les MOOC sont les Massive Open Online Course, des cours accessibles à tous via internet. Pas aussi interactif qu'avec un vrai prof, mais ça peut être un bon début !
    Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:54:46, modifié le . ©AviationsMilitaires